29.3.14

Trash is the new It

C'est officiel, je vais consacrer un jour par semaine à l'écriture d'articles. Ça va plus du tout. Une revue beauté qui traîne depuis des mois, un concours jamais publié, des coups de cœur jamais présentés... Mais où va-t-on ! (Nul part surtout. Partez pas. Je suis encore là).

En ce charmant samedi ensoleillé, je ne suis pas partie profiter des parcs de Londres, de ses écureuils et autres gens bizarres (oui, je suis toujours à Londres. Faut qu'on parle de ça aussi)... Mais j'ai fait le ménage. Et côtoyer des sacs poubelles m'aura inspiré cet article. (ATTENDS je m'explique !)

Il y a ces trucs qui défilent sur les podiums et passent inaperçus. Ces autres qui sont tout de suite repris par les Papesses de la Mode de par l'essence de génie présente dans la pièce. Puis t'as encore une autre catégorie qui regroupe les choses tellement improbables, qu'elles sont reprises et pointées du doigt un milliers de fois. Et plus c'est improbable et pointé du doigt, plus c'est tendance. Tu suis ? Un peu comme l'imprimé Céline slash Tati dont je fais l'overdose (les slippers sont partout sur mon instagram, j'en-peux-plus).

Donc quand Lanvin a riposté à la rentrée avec son défilé printemps-été avec un sac poubelle, tout de suite, on a adoré. ("On", pas moi. Moi je suis encore très saine dans ma tête de ce point de vue là) 

Ashish aura fait un peu plus original... Le sac de courses glitter !

Alors, maintenant qu'on est au printemps, je guette le bras des gens. Ont-ils succombés ?